Idée de construction de petits réseaux pour petits novices en herbe ""Acte II""...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Idée de construction de petits réseaux pour petits novices en herbe ""Acte II""...

Message  Chris . . . . . le Mar 4 Nov - 10:53

bonjour à tous,

préambule :

-- Cette construction qui va suivre intitulé ""Mon réseau de A à Z"" de l'auteur alextrain.26, m'a été accordé sous l'accord officiel, d'une lettre manuscrite (mail), que je conserve dans mes archives pour le cas où.  Ce qui va suivre est un développement pas à pas, d'une construction assez surprenante, car l'on imaginerait pas le dénouement final, où cela va nous emmener. Toutes les techniques y sont décrites, avec les références adéquates, comme quoi  l'auteur a tenu à s'exprimer convenablement à l'attention de ses lecteurs.

## Ce que je vous demanderais afin que tout cela reste logique, s'il vous plait  Wink Exclamation  C'est de ne pas posté aucunes idées, questions, pensée futile, tant que ce sujet ne sera pas terminé, dans son intégralité ... Il m'appartient de vous dire que j'essaierai raisonnablement de reporter, l'évolution de cet article, afin que le lecteur que vous êtes comprenne, l'originalité de cette construction.
Certaines anecdotes seront malheureusement enregistrées en sus, car l'auteur de ce sujet, se doit de répondre à ses fidéles lecteurs, mais dont il n'y aura pas ici, car certaines scénes n'y seront pas ...
Il vous faut comprendre quand moyenne une dizaine de photos dans les débuts sont affichées, par page, et des pages; il y en a dix huit !!!  Alors il faudra être patient car cela ne se fera pas en claquant les doigts !!!
Mais je vous préviendrais quand tout sera terminé .... En attendant si vraiment, vous voudriez discuté de ce sujet, faîte le sur "Questions" ....
En vous remerciant ... ##
( cette explication sera révisée à la fin de se sujet, car elle ne portera plus les mêmes significations )

à tte ... >>

_________________
Cordialement
Christian


Chronologie

-- Concepteur // Contructeur tous réseaux (Toutes échelles) ...
-- Ex-Monteur Digital (ancien protocole Märklin) ...
-- Märklin Ho voie K ...
-- Mn protocole I & II (6021 et ses dérivés 6035 / 36 / 40 / 43 / 51 / 70 / Etc ...) ...
avatar
Chris . . . . .
Admin

Messages : 626
Date d'inscription : 07/10/2013
Age : 56
Localisation : Sud-ouest ...Mildiou !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Idée de construction de petits réseaux pour petits novices en herbe ""Acte II""...

Message  Chris . . . . . le Mar 4 Nov - 15:28

Allez on commence .... Wink  

Mon réseau de A à Z de Mr Alextrain.26 ...

Salut à tous et bienvenue.
Je voulais faire un blog ou un site internet, la simplicité de l'utilisation du forum LR est telle que je vais me faire une petite place ici, c'est tellement plus mieux...
D'abord pourquoi ? Ben tout simplement parce que j'entends souvent autour de moi "je n'ai pas de réseau faute de place", c'est nul ! Moi non plus, mais j'ai la chance de pouvoir profiter d'une petite pièce et d'y avoir posé une planche de Brico-dépôt en taille standard de 1.25x2.50.
Construire ce réseau m'éclate et je le trouve plutôt sympa sans me vanter  Embarassed, et plusieurs fois certains, en voyant récemment mes photos m'ont encouragé à faire un fil sur le sujet, alors j'ai enfin décidé de m'exécuter.
Ce n'est pas sans fierté que je vais au fil des pages de ce sujet, présenter mon travail qui a démarré 1 mois après mes 40 ans, j'en ai maintenant 45...
En gros, cette planche de 1.25x2.50 repose sur une structure en tasseaux, elle même portée par des tréteaux réglables en hauteur d'un grand marchand suédois de meubles en kit (bien qu'au démarrage, ils venaient aussi de B-D, vous savez, ceux en hêtre, tout simple 1er prix).
Le tracé à été un long travail de réflexion, mais je me suis fixé comme objectif de faire tourner des trains de 4 ou 5 voitures genre corail, où le tour doit durer au moins 30 à 45 secondes, sous caténaires 1500V, plutôt époque IV, mais pouvant accepter des compositions ep III et V. Bref, des morceaux de la ligne impériale, plutôt coincés dans le sud et bien sûr avec une montagne. Il devra y avoir une gare de passage, où une rame de 5 corails pourra stationner pendant qu'une rame de fret fait le tour et ceci dans les 2 sens de circulation. Le tout monté au maximum avec des réalisation perso, achat minimum de trucs tout fait dans le commerce...

Donc, le cahier des charges étant posé, il va falloir trouver le tracé qui corresponde, sans être chargé et sans être nu non plus, un compromis difficile mais possible, je vous propose donc de découvrir au fil des pages un certain nombre de photos que j'ai prises depuis le début, quand ma planche était prête à recevoir des choses, et que seul le tracé "à plat" y figurait.

1ere photo, je m'apprête à démarrer la pose du liège, le tracé étant reporté "à plat" sur la planche. Grosso-modo, il y aura plus de 30 mètres de voie, si, si !!!




un petit "truc" au passage, pour tracer mes courbes, j'ai fait un compas avec un profilé plat (dans les Leroy-merlin et autres, on trouve du plat, du L, des tubes, en 1m; ça vient de là). D'un coté il y a la pointe (une vis meulée en pointe), à l'autre bout, il y a des trous pour y poser un stylo et tracer les 2 voies.
On peut deviner sur le plateau, le tracé qui est sur la feuille, c'est un 8 complexe qui se reboucle en 2 niveaux.
Je dois dire que quand j'avais 10-12 ans, je n'ai connu que ça, le plateau, cette disposition date de cette époque, je n'avais alors fait qu'un simple 8, où le croisement se faisait en bord de plateau, un double ovale quoi, mais déjà sur 2 niveaux.
La rampe fera du 3.3%, ce qui est un peu fort mais pas tant que ça (on passe de 0 à 10cm en 3 mètres).




Voilà, le liège est collé, coupé en 2 dans le sens de la longueur, c'est bien plus facile pour suivre la ligne du tracé. La 1ere rampe en ctp de 5mm est supportée et commence sa montée en début de courbe. Je dois avouer qu'à l'époque, je n'avais pas encore pensé à mettre des voie d'attente dans cette diagonale, c'est pourquoi vous n'y verrez que 2 voies (plus tard, pose d'aiguilles en courbe et doublage des voies).



Voilà, la 2eme rampe est bien avancée, le liège suit au fur et à mesure, tout va bien, ça commence à prendre tournure.
Une chose que je regrette amèrement, c'est de ne pas avoir pensé à relever les voies dans les courbes, c'est le seul gros défaut qui me hante à chaque fois que j'y pense, ah, si je pouvais tout reprendre, mais c'est impossible. Il faut dire qu'à l'époque, j'avais lu quelque part que dans les petites courbes c'était déconseillé car il paraîtrait que ça fait dérailler les voitures, je n'y crois plus, mais à l'époque j'y croyais, zut ! (ça me turlupine un max cette histoire!!!  Crying or Very sad  )




Voilà, cette photo je l'aime bien, le liège et le tracé donne déjà l'impression d'une exploitation max de l'espace dispo tout en étant réaliste (àmha), un pauvre ovale sans intérêt me rend vert, c'est pourtant pas si dur de faire mieux, la preuve.
Des alternatives à cette option existent, j'aurais pu faire aussi une gare de passage en hauteur et inverser les niveaux, c'est à dire que si la partie centrale sur le plateau avait été au niveau 1 et donc 2 voies en hauteur (4 plus tard) avec le reste qui passe en dessous à l'inverse de ce qu'on voit, le futur pont central aurait alors été un tunnel avec pourquoi pas un PN par exemple... Mais bon, on arrête les si, car on pourrait mettre Paris en bouteille... De toute façon, plus j'avance et plus j'ai des idées alternatives, c'est là le piège...
Bon la suite:




la voie 1 est posée, une 7201 fait le tour avec des wagon de ciment (un indice pour plus tard). Cette 7201 deviendra 7223 Fret, roco ne proposait pas mieux qu'une 7233 fret (qui n'existe pas) et puis mon truc à moi c'est aussi de trafiquer le matériel, je l'ai toujours et je l'aime beaucoup, je ne m'en séparerai pas.
Chrono au tour: une 22308 met 38 secondes, à vitesse raisonnable (sous alim a asservissement de vitesse), parfait.
Allez, je m'arrête là, il y a eu beaucoup de chemin de fait depuis, la suite plus tard, dodo...  Sleep  

_________________
Cordialement
Christian


Chronologie

-- Concepteur // Contructeur tous réseaux (Toutes échelles) ...
-- Ex-Monteur Digital (ancien protocole Märklin) ...
-- Märklin Ho voie K ...
-- Mn protocole I & II (6021 et ses dérivés 6035 / 36 / 40 / 43 / 51 / 70 / Etc ...) ...
avatar
Chris . . . . .
Admin

Messages : 626
Date d'inscription : 07/10/2013
Age : 56
Localisation : Sud-ouest ...Mildiou !

Revenir en haut Aller en bas

Suite ...

Message  Chris . . . . . le Dim 9 Nov - 11:19

Messieurs, suivez bien, les 1eres photos datent de 2005, le réseau est très avancé (je dirais réellement terminé à 60 ou 65%), je ne peux plus revenir en arrière et j'en regrette les voies relevées, à moins de tout péter, ce que je ne veux pas !!!
Non, en fait l'idée c'est de donner une fois de plus envie à ceux qui n'ont pas la place de construire un grand réseau et de les encourager à tenter le coup. Si j'avais réellement l'envie d'un très grand réseau, j'aurais pris du N, un réseau en N sur une planche de 1.25x2.50, ça doit être mortel ! (mais j'aime beaucoup bricoler la mécanique des machines et refaire des décos, en N c'est très limité...).
---
des appareils de voie ? aujourd'hui il y en a 11, il y a eu des évolutions depuis 2005...

Une coulisse souterraine, j'y ai bien pensé, mais par où l'alimenter et combien de voies, non, option abandonnée, trop complexe. Alors oui, ça peut devenir lassant, mais le but n'est pas de divertir par le traffic, mais plutôt par la construction, plus tard j'espère automatiser une alternance des convois stationnés en gare, mais on est pas encore là.

BB9200, ton pseudo reflète ma préférence au niveau matériel, tu ne seras pas déçu. La déco, eh eh... elle avance bien, donc: une montagne, une usine, une gare (PLM bien sûr), des routes, des prés, des tunnels, des ponts; bref il y a de quoi s'amuser si on fait un petit effort d'imagination, reste à choisir quoi et où...


Allez, je reprends mon fil, après tout c'est mon objectif...
je décrirais la plupart de mes solutions, pas que le tracé.

Nous sommes le 4 septembre 2005, presque 6 mois se sont écoulés, le début du réseau se situe au 19 mars 2005 (date de la toute 1ere photo); oui, je sais je n'avance pas très vite, m'en fout, c'est pour le plaisir !!!




Alors, ici on peut voir ce que je décide d'entreprendre : un pont en arc béton. J'ai cherché pendant des jours des photos de pont sur un super site: Structurae.de, ce site est lent mais c'est une encyclopédie des ouvrages d'art, ne pas manquer sa visite, c'est édifiant, par contre prévoir sandwiches et sac de couchage, le visiter entièrement est une épreuve !!!
Donc, un pont en arc, c'est un pont genre suspendu, mais inversé, il y a 2 arcs (dont la corde est le tablier du pont) de chaque côté des voies, le tablier est suspendu par des haubans verticaux, ici on voit la pose des traverses qui relient les haubans par le dessous, évidemment c'est en bois...




Les arcs sont tracés et découpés, les piliers sont définis ça avance bien et ça commence à avoir de la gueule, ça promet ! (aujourd'hui il est fini, ou presque, il me reste une pile à habiller, c'est pour bientôt).
Entretemps j'ai ballasté en suivant une recette prise sur le net (je ne sais plus où), en confectionnant un appareil d'aspiration. En gros, j'ai soudé un T en tube de cuivre pour plomberie sanitaire, sous lequel j'ai usiné une fente de 1.5mm de large, et 2 fentes à l'espacement des rails (façon croix de lorraine). Ainsi, couplé à un aspirateur, ce dispositif permet d'aspirer le ballast qui se trouve au dessus des traverses en le déplaçant, ensuite il n'y a plus qu'a appliquer le mélange eau/colle à bois + liquide vaisselle et nettoyer au pinceau fin les petits récalcitrants qui se retrouvent accidentellement sur les traverses. Bien sûr avant tout ça j'ai peint couleur brun-rouille les flanc des rails et les traverses en brun.
On peut voir que, au niveau de la gare, enfin, 4 aiguilles enroulées ont pris place et permettent maintenant une zone de stockage de rames sur 4 voies permettant une alternance de 2 par 2.
Les corails+ visibles au fond sont des lima au 100e, je m'en suis séparé depuis car décidément trop petits.


A partir de maintenant je vais marier des photos de 2005 à 2010 car ça risque vite d'être lassant, je procèderai comme suit: des photos actuelles et l'évolution de la construction pour y arriver.
Mais il a bien fallu commencer par quelque chose, donc par le début et au début, il n'y avait rien...
Ce pont, en l'état actuel:




Bon, maintenant, ce n'est plus 2 voies pour la gare, ni 4, mais 6, avec un embranchement pour l'usine, on peut s'en rendre compte sur la 6e photo (en fait à droite du pont, il y a une zone de 8 voies, si, si...).



j'adore faire ce genre de photo; on devine quand même que les caténaires sont courbées, choix impératif après essais de portions droites, impossibles à réaliser sans disposer les poteaux au moins à 10cm les uns des autres, ce serait débile, alors je les ai cintrées, mais ça va, ça ne se voit pas trop, enfin je trouve, de là à les peindre en vert...



Alors voilà, j'espère que ça sera plus cool comme ça, mais je vois dejà venir une foule de question, c'est clair que je m'attaque à un sacré boulot, faire du train et internet, il y a rarement de la place pour les 2...
Mais bon, c'est crevant de faire du décor, le forum c'est de la récréation.
pour en arriver là il à fallu passer par ici :




Penser aux barrières qui vont protéger les agents des chutes, bien sur il faut les réaliser avant de poser les montants verticaux, sinon gare. J'ai fait une erreur, j'ai utilisé de la corde à piano, j'aurais du tout faire au fil de cuivre, c'est ce que je fait maintenant, mais c'est plus dur de bien faire tenir la peinture, on ne peut pas tout avoir !



les barrières étant réalisées, on peut enfin passer à la pose des montants verticaux et attaquer la peinture. Je voulais patiner ce pont à l'aérographe, il m'a donc été obligatoire de protéger les voies et tout le reste des projections accidentelles, ce qui explique la présence d'autant de journaux (merci les pubs dans les boites aux lettres, pourvu que ça dure). Les barrières sont peintes en blanc, puis vont recevoir du gris et de la rouille aux intersections. On peut apercevoir à gauche une pile du pont en cours de fabrication, elle apparait en haut finie mais au fond, c'est normal, j'ai travaillé la montagne devant moi, une fois finie j'ai retourné mon plateau et mis la montagne contre le mur donc la pile finie à suivi, je suis en train de finir la 2eme, une route va passer en dessous pour aller à la gare:



Bon choix: un faisceau de voies longé par une route de chaque côté, c'est parfait ! on voit encore le tracé des voies sous la pile en construction, bientôt un calendrier qui deviendra une route, viendra s'y poser, il aura alors disparu...
Mes aiguilles sur les voies principales (sous le pont) sont des péco, le modèle de base, un peu petites, je me demande si je ne vais pas les arracher pour y poser des plus grandes, qu'en pensez vous ?
Au passage, la montagne, on y viendra dans les prochaines pages.




Voilà c'est sec, un petit tour de loco (ici une E91 Röwa qui montre le gabarit sous les traverses supérieures du pont (peinture du toit refaite, de nouveaux pantos sommerfeldt "fine art" (ou un truc comme ça)) et une BR50058 de Fleischmann, ouaip j'aime bien aussi ça (j'ai retapé la fleischmann, repeint le bas qui s'écaillait en rouge, remis de l'ordre dans les bielles; les tampons sont peints en les posant dans le mandrin d'une mini-perceuse: facile; et en plus, elle fume)).

... à suivre ....

_________________
Cordialement
Christian


Chronologie

-- Concepteur // Contructeur tous réseaux (Toutes échelles) ...
-- Ex-Monteur Digital (ancien protocole Märklin) ...
-- Märklin Ho voie K ...
-- Mn protocole I & II (6021 et ses dérivés 6035 / 36 / 40 / 43 / 51 / 70 / Etc ...) ...
avatar
Chris . . . . .
Admin

Messages : 626
Date d'inscription : 07/10/2013
Age : 56
Localisation : Sud-ouest ...Mildiou !

Revenir en haut Aller en bas

Suite ...

Message  Chris . . . . . le Ven 19 Déc - 15:45

koko a écrit:
comment as tu fais la bordure de ton quai? et le quai
?


Longue... Longue histoire...

Je me suis creusé la tête, et j'ai fini par exécuter le travail suivant:
mise en place de baguettes de peuplier 10x3 poncées à 9.5 sur lesquelles j'ai "gravé" les jointures à 15mm les unes des autres à la meule disque sur mini-perceuse, puis dans l'espace entre les baguettes, j'ai collé du dépron (origine plaque de 3mm d'épaisseur, Mr Bricolage) jusqu'à ras-bord, et enfin découpe dans du papier de verre gris-noir (origine casto, grain P240) des formes à remplir pour évocation d'un bitume relativement récent, mais blanchi par une couche de jus de blanc sur le papier de verre. Par la suite, mise en peinture des bordures en gris clair puis patine légère sale et enfin au niveau des passages planchéiés, il y a un abaissement du niveau de quai, les bordures sont peintes en blanc mais il y a un marquage au sol pour la zone de danger en zebra jaune façon gare de vierzon:




j'ai pris le temps de tracer au pinceau à main levée (ça c'était dur) la ligne jaune aux abords. Une fois ces marquages jaunes Tamiya X8 secs, je les ai estompé au diluant X-20A en frottant avec une brosse à dent ! ça faisait trop neuf et trop flashant, avec cette méthode j'ai fondu le bitume qui a blanchi et l'âge de la peinture, trahi par l'usure, c'est plus agréable à l'œil...
On les voit sur le bas, à gauche de l'avant-dernière photo en page 1 (et aussi sur la 1ere de ce même message), les quais ne sont pas très larges mais bon, c'était pas évident d'ajouter 1cm  Neutral  pale  
Je posterai des photos sur leur construction la prochaine fois...

Bon, puisque ce fil attire quelques pointures, je m'en vois flatté alors je continue.
Voici en images la construction de mes quais, puissent ces illustrations simplifier la recherche pour ceux qui s'interrogent quant à la marche à suivre...




L'espace entre voies de passage va me permettre de réaliser des quais en courbe, d'une je n'ai pas le choix, stocker une rame de 5 voitures corail avec sa loco et permettre aux voyageurs de circuler implique une certaine longueur; et de deux c'est joli une gare commençant et se terminant en courbe, mais un des impératifs est de veiller au déport des voitures et des locos dans ces mêmes courbes, cela va forcément induire une limite en hauteur des dits quais.



Comme je l'ai dit dans un post précédent, j'ai utilisé des baguettes de peuplier de 10x3, mais poncées en hauteur pour arriver à 9, dans les courbes je vais même descendre à 8 car le dessous des voitures et les câblots des locos frottent, ne pas oublier ce détail !
On voit à droite une ébauche de quai qui à longtemps éxisté sur mon réseau, faite avec une latte en contreplaqué taillée à la dimension entre voies.
La meilleure façon de les coller ensuite est de les contraindre à l'aide de cales vissées au milieu du futur quai. Bien sûr, les passages planchéiés auront un accès facilité par un abaissement progressif du niveau des quais




Une meilleure vues des passages, faits à partir de baguette de peuplier en 5x2, dans lesquelles j'ai accentué les fibres de bois en les passant à la brosse métallique puis peintes en marron puis jus de noir afin de faire ressortir les fibres et les quelques trous de fixation fictifs (4 par planche à 5/10e), on les devine assez bien sur la planche la plus à droite, mais on les voit mieux par le dessus. Les contrerails sont des bouts de rails mis en forme, mais la difficulté est de les peindre en rouille avec une peinture résistante au passages successifs des wagons de nettoyage, ne pas hésiter à utiliser une peinture spécial fer, la mienne est de marque Avel "tolémail" en petit pot de 100ml.



Les baguettes étant toutes collées, il est temps de penser à l'éclairage, très important à mes yeux car je trouve que l'activité nocturne renforce l'effet de réalisme (voir dernière photo de ce post). Pour ce faire, une petite cale de l'épaisseur du quai vient à la fois servir de point d'ancrage des lampadaires et aussi pour le collage des bandes de papier de verre (P240) imitant le bitume. Ces lampadaires ont été achetés sur iB, en chine (livrés un mois plus tard) puis repeint avec un gris sur le mat par la suite; ils ne sont toujours pas fixés ce qui explique leur inclinaison sur certaines photos...



Les épaisseurs de dépron comblent le vide entre les bordures et permettent la fixation par collage à la colle à bois des feuilles de papier de verre, le résultat correspond à ce que j'attendais. Les escaliers d'accès aux quais et la gare sont des cadres faits dans les chutes des baguettes et bordés de barrières réalisées cette fois ci en cuivre (du 0.8 pour la main courante et du fil de téléphone pour les intermédiaires).



Je m'interroge toujours sur le choix d'un 2e escalier en opposé en symétrie après le lampadaire car les voyageurs qui viennent de l'autre partie du quai doivent faire le tour or il y a souvent un escalier pour la partie opposée, mais cela m'obligerait à couper au cutter l'emplacement de celui ci et là faut pas se louper car c'est sous le pont, on verra si je suis motivé un jour...



La CC7118 et la BB9001 (voir fil ici et sur le forum d'en face) sont à quai, c'est tout bon les câblots passent au dessus sans frotter, le ballast est a fleur de bordure, c'est fini, cool...



Une autre pour les yeux...



La BB9240 entre en gare, vue imprenable sur l'imprimante laser qui trône sur mon bureau...



Plus tard dans la nuit c'est la CC6549 (HJ, mais patinée car sinon bof) qui attend le départ en tête d'une rame de 5 DEV inox (toujours HJ, mais patinées également sinon trop brillantes).
Voilà c'est tout pour l'instant...


laurent06 a écrit:
Très intéressant, merci et bravo !

Dis moi petite question ... comment réalises tu la jonction entre deux feuilles de papier abrasif au niveau de tes quais ?

@++
au niveau des lampadaires, avec une découpe super précise pour que la jonction soit parfaite, on ne la voit quasiment pas.




nicolas p a écrit:
Pourquoi ne pas avoir choisi une catenaire MIDI qui pourrait resoudre cet inconveniant?


Ben, ok pour la midi, sauf que je suis plus SE que SO, Valence oblige...
De plus j'ai fait ma propre caténaire et mes poteaux, les ogives SO sont plutôt difficiles à exécuter...

BB9200 a écrit:
N'as-tu pas de problème avec les quais qui collent les traverses et les bogies des voitures ???


Aucun souci:




à suivre ....

_________________
Cordialement
Christian


Chronologie

-- Concepteur // Contructeur tous réseaux (Toutes échelles) ...
-- Ex-Monteur Digital (ancien protocole Märklin) ...
-- Märklin Ho voie K ...
-- Mn protocole I & II (6021 et ses dérivés 6035 / 36 / 40 / 43 / 51 / 70 / Etc ...) ...
avatar
Chris . . . . .
Admin

Messages : 626
Date d'inscription : 07/10/2013
Age : 56
Localisation : Sud-ouest ...Mildiou !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Idée de construction de petits réseaux pour petits novices en herbe ""Acte II""...

Message  Chris . . . . . le Jeu 25 Déc - 12:40

"" un petit mot pour faire part de l'avancement de mes travaux.""

J'ai attaqué la zone "gare", ce qui se traduit par une route venant du sud et desservant la gare avec laquelle il devrait y avoir un parking voitures et un arrêt de car, le tout en giratoire bordé d'un remblais pour la double-voie supérieure, d'un bâtiment genre bibliothèque ou école (Kibri B-8420, à étudier) et d'un petit restau genre café de la gare avec terrasse ombragée, tables et chaises (à confirmer également en fonction de la place dispo). Le tout éclairé par les mêmes lampadaires que sur les quais et ombragé par des arbres type platanes.
Pour l'instant, la route est en construction (vive les calendriers), les derniers quais se matérialisent, ça vient doucement.
quelques photos actuelles:




La route vient du sud en passant le saut de mouton, puis passe sous la pile nord ouest, enfin habillée.



le carton du calendrier est ajusté et collé, sous le pont il y aura des trottoirs et de suite en sortant à droite une zone de 2x2 places, entre ces 2x2 places un platane centenaire que l'on ne veut pas abattre mais qui est entretenu, le sud quoi...



Pause en déclenchement manuel de 25s, le rendu de l'éclairage me plait, c'est en gros la même prise de vue que la 1ere photo. Evidemment la led sous la pile nord-ouest (à gauche donc) semble éclairer trop fort, mais pour l'instant la route est blanche... Je pense relier la voie à l'extrême gauche avec la suivante par une paire d'aiguilles (mais rien n'est encore déterminé) car je m'aperçois qu'elle est en cul de sac et donc inutilisable sauf pour du stockage, dommage car devant la gare elle est parfaite pour un automoteur genre ABJ ou X2700, voire Aln ( Wink   Alextrain17) et j'en ai, donc à étudier également.
voilà c'est tout pour le moment.


"" Sujet hyper intéréssant pour ceux-ce qui se montent sous caténaire (suivez mon regard pirat) ci-dessous >>>>> ""

"" Comment as-tu réalisé ta caténaire ? (poteaux + caténaire). ""

Et bien je vais me lancer dans l'explication, accrochez vous ça va être long !
La caténaire c'est un rêve de gosse, à 12 ans je me rappelle (mais ça fait un putain de bail) avoir acheté de la JV pour mon réseau, les poteaux et les éléments. Par souci financier j'avais choisi la 25kv, mais c'est pas mon truc !
NON, moi c'est du 1500 !!! Alors voilà, maintenant que j'ai un peu plus de sous et de bougies sur mon gâteau d'anniversaire, j'ai choisi, je fais de la 1500V.

Bon venons en au fait. Pour faire court, tout est soudé au fer, le fil est du 0.6mm laiton (de chez carrouf, petits rouleaux de 20m à 3 euros à l'époque (2006), rayon petit bricolage) que j'étire puis je le mets en forme, puis je soude. Les poteaux sont des bouts de profilé H 3.5mm fournis par le train magique, les différentes structures sont faites à partir de fil de 1mm pour la console, de 0.5 pour le hauban et des bouts de cuivre 0.8 et 0.4 repliés pour les isolateurs. Rien n'a été acheté si ce n'est le fil de laiton et le profilé H.

Parti de l'article sur la catenaire N de Christophe Beuret j'ai suivi la méthode et je l'ai adaptée pour un minimum de réalisme avec un maximum d'économie.

pour commencer voici un exemple de rendu, 1er mètre posé (juin 2006) :






On peut voir ici les tout premiers tronçons et poteaux qui sont bruts de réalisation, la montagne en arrière plan est elle aussi en gestation...

par la suite j'ai opté pour une patine de caténaire au brunisseur, c'est long, mais ça fait oublier le diamètre du fil qui est un peu gros (0.6 en réel ça donne 52 mm, bonjour le barreau ! plus de 4 fois trop gros puisque 12mm de diamètre en réalité). La patine aidant, la vue est moins choquante :




Quant aux poteaux, ils ont simplement reçu de l'apprêt interfer gris, acheté à l'époque où on en trouvait encore :



commençons par la caténaire.

Pour obtenir un fil droit, il y a plusieurs méthodes, la mienne est de couper un bout d'une 30aine de cm et de tirer avec des pinces les extrémités jusqu'à ce que le fil casse, et hop on a un fil droit, mais faut prendre le coup de main... Et en plus en s'allongeant, le diamètre diminue...
Ce fil, je le coince dans un "métier", fabriqué à l'aide de clous qui ont été posés dans une planche où j'ai percé leur emplacement pour y poser le fil suivant un tracé bien précis, ensuite, je soude les petits bouts de fil aux emplacement que j'ai défini pour terminer un parfait tronçon de caténaire sur mesure.
La méthode en images :














Pour les poteaux, c'est plus difficile, je me sers donc d'un bout profilé H du train magique,
>>> Train Magique
(ils sont usiné dans la masse pour ceux qui se demande comment on fait du profilé H : on part d'une tige carrée dans laquelle on fait passer une fraise disque d'un bout à l'autre, sale boulot !). Ce bout de H reçoit à une extrémité un bout de tige filetée, soudée dans une encoche sur 3-4mm, pour pouvoir le fixer sur le support par 2 écrous+rondelles prenant en sandwich le support. Comme je l'ai dit plus haut, j'utilise du 1mm pour la console, replié en épingle à cheveux et soudé au mat, un bout de cap de 0.5 pour le hauban qui le rigidifie et permet aussi de fixer la caténaire par un petit crochet. Quelque petites fioritures sont en fil de laiton 0.6, mais l'antibalançant et sa console sont respectivement en nertalic de 1mm et cap de 0.5, sur l'antibalançant 2 petits tores de laiton avec du 0.4 limitent le déplacement du fil du porteur secondaire, le bras de rappel est fait avec un bout de 0.6 mis en forme et se place bien sûr au dessus du fil de contact. Quasiment pas de déformation avec un sommerfeldt, pour les HJ, retouche de la tension obligatoire (perso je détends les ressorts en les allongeant plus que leur maximum, jusqu'à ce que les spires ne se touchent plus au repos).
Très belle page sur la caténaire 1500V:
pale  >>  (vu que le lien ne s'ouvre plus je vous ai mis  2 truc-muche intéréssant à la place !!) =
-- http://youtu.be/0YTk7LaKsqc
-- Ici le boum_boum
Illustrations de la réalisation:






Le fil de 1mm est du fil "nertalic", soit du fil de soudage à l'arc pour dévidoirs mig, j'en récupère à l'ocasion quelques chutes lors de mes dépannages pro (je dépanne des robots industriels, qui soudent, qui peignent, qui usinent, etc), mais on peut prendre ce qu'on veut, j'ai choisi ça parce qu'il est droit de nature, poncé il se soude bien et il est super rigide...





on peut aussi se permettre un support avec poids de tension de la caténaire, fictif mais réaliste:





et enfin le portique:



"" Bonjour!

Par rapport à ton plan initial tu as rajouté des aiguillages et des voies, pourrait tu mettre un croquis s'il te plait?
J'aime beaucoup ton réseau, en fonction de ma future maison j'aurais à peu prés tes dimensions en place minimale (peut-être plus faudra voir sur place!), j'aime bien l'idée de faire tourner des trains, et j'aime bien les différents point de vue qu'offre ton plan.

D'avance merci et bravo pour ta réalisation. ""


pardon pour la réponse tardive, voici ce que je peux te proposer:



il n'est plus à jour, mais l'idée de base est là, les différences sont essentiellement sur les voies de garage ou de service, qui finalement ne sont pas ludiques mais servent surtout à stocker du matériel.

Une alternative aurait consisté à faire passer sous la gare les 2 voies en S au niveau -1, ça aurait pu être sympa d'avoir une gare en hauteur. Mais bon, parti comme c'est là non plus je ne peux plus faire demi-tour !

Je suis en train de m'occuper de la partie virage nu et de créer un pont sous forme de remblais et mur de soutènement, des photos plus tard...


"" Michel47 a écrit:
Super merci!
Il n'y a pas de communication entre les deux voies? ""


Comme je te l'ai dit, ce plan n'est pas à jour, il ne fait que donner l'esprit général du tracé (mais je vais le modifier pour une dernière MàJ, sera en ligne d'ici ce soir).
Sinon, il y a une paire d'aiguilles, qu'on ne voit pas sur le plan, elles sont visibles sur les pages relatives à la construction des quais (page 2). En fait je suis très influencé par ce que je vois près de chez moi à savoir les rives droite et gauche du rhône aux alentours de Valence (Drôme 26) soit 2 voies messageries ou TER, quasiment jamais de communication entre les 2 voies, sauf en gare d'où ces 2 aiguilles entre les quais.
Mais globalement non, pas de liaison entre les voies, je n'utilise ces aiguilles que quand j'ai envie de transférer une rame complète d'une voie à l'autre.
Voili voilou...


Razz: Je vois (je lis) que je ne suis pas le seul à écrire "Voili-voilou", où alors on m'a vachement copié !!!!

Bon, ça y est , j'ai màj mon plan raily4, voici le résultat:



Sous d'autres angles dont certaines photos ont la même orientation :





Je rappelle la taille de la planche: 1.25 x 2.50 contre-plaqué de 10mm, taille standard de chez Brico-depôt.
11 aiguilles dont 4 enroulées à droite, 5 droites à gauche et 2 droites à droite, 5 voies de garage dont 1 à enrailleur (en bas à droite) et pour finir la longueur totale des voies est donnée pour 34.3 m.
Sous 8V à vitesse constante (7.5-8.5 avec alim à asservissement de vitesse, environ 90km/h) une BB22308 met 33 secondes pour faire un tour complet et 26s sous 10V soit à 115km/h, ceci chargée d'une rame de 6 voitures (dev, grill-express, corail, MU, etc).
Il y a 2 groupes de 2 sémaphores et une potence chargée de 2 nacelles carré soit 8 cibles à gérer. 4 cibles par voie donc qui renseignent le réseau coupé en 3 cantons. chaque passage de loco au dessus d'un capteur IR décale d' 1/3 de tour les feux rouge, orange, et vert ; la nacelle au dessus de la voie ouverte en gare recopie l'état d'un sémaphore de pleine voie, l'autre nacelle de la même potence affiche un carré (Nf), protégeant ainsi l'aiguille de sortie qui est fermée par envoi d'une info à la platine de gestion des feux.
Plus tard, avec l'info IR de chaque feu, il y aura circulation automatique avec alternance des convois en gare, j'ai juste un souci quand à l'accélération et décélération progressive sur l'alim à asservissement de vitesse, mais je finirai par trouver...


bon, pas très causant en ce moment, bien pris par le chantier du pont circulaire : pause de baguettes pour le support des barrières un peu tous les soirs sauf mercredi...
Alors, sinon, histoire de tenir le fil en alerte, une paire de photos pour illustrer les travaux en cours :






Voilà, c'est le bordel le plus total, les trains ne roulent pas, il y a de la sciure partout et des pièges à roues, un bon nettoyage s'imposera d'ici quelques temps, en fait dès que j'aurais atteint la corniche du prochain saut de mouton.
A+

à bientôt ....................

_________________
Cordialement
Christian


Chronologie

-- Concepteur // Contructeur tous réseaux (Toutes échelles) ...
-- Ex-Monteur Digital (ancien protocole Märklin) ...
-- Märklin Ho voie K ...
-- Mn protocole I & II (6021 et ses dérivés 6035 / 36 / 40 / 43 / 51 / 70 / Etc ...) ...
avatar
Chris . . . . .
Admin

Messages : 626
Date d'inscription : 07/10/2013
Age : 56
Localisation : Sud-ouest ...Mildiou !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Idée de construction de petits réseaux pour petits novices en herbe ""Acte II""...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum